Close

Brossard, la ville « à la croisée des chemins »

Mercredi 1er novembre 2017

Par Karl Rettino-Parazelli

Hoang Mai, lui, ne veut pas « répéter les erreurs du passé » en créant de nouveaux îlots de chaleur. Il promet un développement durable, en tenant compte de l’environnement, des familles et des plus démunis.

« Ç’a été complètement mis de côté par l’administration actuelle, soutient-il. C’est bien de développer des centres commerciaux, mais il ne faut pas oublier les citoyens. »

Pour lire la suite dans Le Devoir