Close

Budget participatif

REDONNER DU POUVOIR À LA POPULATION

Hoang Mai, est fier d’appuyer les revendications de la Ligue d’action civique et s’engage même à aller plus loin en proposant une enveloppe de 500 000$ de type « budget participatif » pour redonner du pouvoir à la population en permettant aux résidents et aux jeunes de financer des projets spéciaux qu’ils auront eux-mêmes choisis. Il propose aussi de mettre en place un budget citoyen, une façon moderne et efficace de faire preuve de plus de transparence en matière de finances publiques.

« On va redonner le pouvoir à la population de Brossard, affirme Hoang Mai. Ce n’est pas normal que toutes les décisions financières de la Ville se prennent en catimini et sans que les résidents n’aient un seul mot à dire. En mettant en place un budget participatif, les Brossardois auront enfin un réel pouvoir décisionnel! »

De plus en plus de villes au Québec, et ailleurs dans le monde mettent en place un budget participatif. Porto Alegre au Brésil a été la première ville à innover en 1989, et depuis, plus de 1 500 municipalités dans le monde, dont Saint-Basile ici au Québec, auraient proposé un tel budget. Hoang Mai souhaite doter Brossard d’une enveloppe de 500 000$. De cette somme, le candidat à la mairie propose de réserver un montant de 100 000$ pour des projets de la jeunesse, selon les modalités qui seront déterminées par le Conseil municipal.

« La meilleure façon de rejoindre les jeunes et de les intéresser à notre ville, c’est de leur donner les moyens de leurs ambitions. Avec un budget participatif, les jeunes de 16 à 25 ans pourront décider s’ils veulent investir cet argent dans de nouveaux équipements sportifs, artistiques, culturels ou tout autre projet qui leur tient à coeur. Je suis convaincu qu’une telle initiative augmentera le sentiment d’appartenance à notre ville et aidera notre jeunesse à se tourner vers l’avenir. »

Promouvoir la consultation

Hoang Mai souhaite également doter Brossard d’un budget citoyen, un outil en ligne avec lequel les gens peuvent se mettre dans la peau des élus pour faire les choix difficiles. C’est aussi un puissant outil de consultation qui permet aux élus de bien refléter l’opinion des citoyens dans les décisions.

« Je veux innover et mettre en place un budget citoyen, qui permettra à la population de savoir où va son argent et reprendre le contrôle des finances publiques. »

 

Budget participatif